Un sourire sain après 65 ans

Grâce aux progrès de la médecine et aux investissements dans la santé publique, l’espérance de vie moyenne a augmenté et continue d’augmenter de manière significative. Le vieillissement est un processus naturel et doit être considéré comme un phénomène biologiquement inévitable.

L’augmentation de la population âgée et de l’espérance de vie moyenne au cours de la deuxième partie du XXe siècle a eu un impact considérable sur la prestation de soins d’hygiène buccale et générale.

Sommaire

Maladies systémiques chez les personnes âgées

L’âge ne pardonne vraiment pas, car il provoque un certain nombre de changements bucco-dentaires qui peuvent réduire considérablement la qualité de vie des personnes âgées et même exacerber certaines maladies préexistantes.

Il est essentiel d’avoir une certaine connaissance du vieillissement, notamment des aspects cliniques, afin de maintenir un haut degré de santé. En plus d’affecter la capacité physique du patient à pratiquer une hygiène bucco-dentaire correcte, la présence de troubles systémiques est liée à l’apparition d’affections bucco-dentaires invalidantes et nuisibles à la santé bucco-dentaire.

Le terme « jeunes personnes âgées » désigne les personnes âgées de 64 à 74 ans et qui sont encore largement actives.

D’autre part, les personnes âgées de 75 à 84 ans peuvent présenter une grande diversité, allant de celles qui sont en forme et actives à celles qui souffrent de diverses affections chroniques.

La population des adultes de plus de 85 ans semble augmenter avec le temps, et ce groupe est particulièrement sensible en termes de santé physique.

Problèmes dentaires liés à l’âge et nutrition appropriée

Afin de promouvoir la santé et le bien-être de la population âgée, la nutrition est un aspect crucial. Un vieillissement physique et mental plus rapide peut être causé par une alimentation inadéquate. Il est clair que les personnes âgées ayant une mauvaise santé dentaire ont également de mauvaises habitudes alimentaires. Un mal de dents, des dents tordues ou des prothèses dentaires mal fixées peuvent entraîner un manque d’appétit, une mastication insuffisante et des difficultés à interpréter correctement la saveur des aliments. Par conséquent, un mauvais état nutritionnel peut affecter davantage l’intégrité de la cavité buccale en raison de leur interdépendance, sans compter le poids psychologique désagréable que ces problèmes ont sur les personnes âgées, qui les fait se sentir seules et les incite fortement à la dépression.

Les personnes âgées devraient faire de l’exercice régulièrement pour leur santé générale et buccale.

Un faible niveau d’activité physique chez les personnes âgées est lié à une diminution de l’appétit, ce qui entraîne un apport insuffisant en nutriments, en particulier chez les femmes. Ces nutriments comprennent le calcium, le fer et le zinc. Il convient de mentionner que certaines personnes âgées passent la plupart de leur temps à l’intérieur et sont peu exposées à la lumière du soleil, ce qui se traduit par de faibles niveaux de vitamine D. Pourtant, l’efficacité de la mastication et l’état nutritionnel augmentent lorsque des procédures dentaires sont effectuées, que ce soit avec des prothèses partielles ou complètes, qui remédient aux circonstances de dents manquantes. À cet égard, la dentisterie joue un rôle essentiel dans la prévention de la malnutrition. La mastication est toujours moins efficace qu’avec la dentition naturelle.

Caries profondes et bouche sèche

Les personnes âgées souffrent fréquemment de sécheresse buccale en raison des modifications de leurs glandes salivaires et de la diminution de leur sécrétion salivaire avec l’âge, ainsi qu’en raison de prothèses particulièrement grandes et mal adaptées. Les caries profondes, qui se développent à la suite d’une perte de la fonction de barrière protectrice du mécanisme « d’auto-nettoyage » de la muqueuse buccale, sont une autre affection buccale très fréquente chez les personnes âgées.

Elles résultent également du fait que les personnes âgées utilisent des prothèses squelettiques soutenues par des crochets sur certaines de leurs dents restantes, notamment en raison d’une mauvaise hygiène buccale et de toutes ces défenses affaiblies. Lorsque les dents vieillissent et s’usent, il se produit des changements macroscopiques qui modifient considérablement la morphologie de la dent, la surface devenant plus plate et moins détaillée. La réflexion de la lumière montre également un changement de teinte, devenant moins transparente à mesure que la pigmentation de la dent augmente.

Les personnes âgées et les maladies des gencives

Les troubles parodontaux figurent parmi les maladies chroniques les plus courantes chez les personnes âgées. Ceux-ci surviennent lorsque se développe à maturité une parodontite chronique, fréquemment liée à tous les symptômes précédents et qui tend à s’aggraver avec l’âge. Comme les tissus parodontaux sont continuellement exposés à la plaque dentaire difficile à nettoyer, ce qui entraîne le développement de nouvelles affections buccales, notamment des caries et des infections, les maladies parodontales finissent par provoquer la perte totale ou partielle des dents naturelles.

Évitez d’être taquiné parce que vous êtes édenté

En résumé, comme une partie importante de la population âgée est « édentée », tous les dentistes devraient envisager une bonne planification du traitement dentaire, adaptée et spécifique à chaque personne, en tenant compte de ses antécédents médicaux généraux et dentaires. Les principaux objectifs du traitement de cette population sont de la rendre confortable, d’améliorer sa qualité de vie, de prévenir l’isolement et d’essayer de réduire son anxiété à l’égard des visites chez le dentiste, qui sont très fréquentes à cet âge « précoce ». Ne négligez pas votre santé dentaire ; prenez rendez-vous chez le dentiste dès maintenant !

Pour en savoir plus sur la santé dentaire, visitez le site www.dentalaris.com.

 

Recommended For You

A propos de l'auteur: